Home | HISTORIQUE | OFFRES D'EMPLOI | Contact | https://www.facebook.com/Godart.S.SPRL
 

Chemisage TDSP par inversion

CHEMISAGE TDSP PAR INVERSION

Le système de chemisage par inversion est un procédé de réhabilitation de canalisation sans tranchée. Une gaine flexible  en feutre est imprégnée d’un mélange de résine epoxy à deux composants et est installée par inversion dans la conduite défectueuse. La polymérisation en place de la chemise est réalisée à la vapeur ou plus rarement à la température ambiante.

Avantages :

  • sans travaux de creusement
  • sans interruption des activités (d’entreprises)
  • sans perturbation du trafics routier
  • sans poussières
  • sans bruit perturbant
  • réalisation rapide (1 seule journée)
  • 100% étanche, en une pièce (plus de joints d’assemblage)
  • plus résistant qu’avant (dans le cas du coffrage non perdu)
  • solution plus écologique

Ce procédé, mis en œuvre depuis plus de 25 ans, a largement prouvé son efficacité.

La gaine a passé avec succès un test d’endurance de 10.000 heures et est continuellement soumise à des tests sur le terrain.

L’assainissement de raccordements de maison
Les raccordements de maison non étanches ou défectueux constituent un défi grandissant pour notre réseau d’assainissement.  La rénovation en règle, accompagnée d’un creusement, est liée à de nombreuses dépenses et désagréments pour toutes les personnes concernées.

Lors d’une accumulation de problèmes ponctuels dans des canalisations à partir de DN 70 à DN 500, nous utilisons différents liners qui permettent de travailler dans des angles de 90°, de renforcer très solidement les tuyaux ou encore de rénover verticalement les canalisations jusqu’à une longueur de 100m.

La gaine convient à pratiquement toutes les situations.
Crevasses, détériorations graves et dommages divers sont réparés au niveau structurel.  Grâce à la gaine, les problèmes d’infiltration, d’ensablement et d’invasion de racines font désormais partie du passé.

PROCÉDÉ

Phase 1 :
Nettoyage de la canalisation défectueuse

Phase 2 :
Repérage par caméra des endroits endommagés et calcul de la longueur nécessaire à rénover

Phase 3 :
Réparation, insertion d’un revêtement imprégné de résine pour la longueur mesurée du tuyau

Phase 4 :
Polymérisation normale, à l’eau chaude ou à la vapeur. La canalisation est opérationnelle après seulement quelques heures.